Film , vidéo , image de Bretagne , DVD de bretagne, voyage tourisme et vidéo en Bretagne. DVD Vidéothèque de la Bretagne, tourisme bretagne et vidéo

Carte touristique de la Bretagne en vidéo. Vente d'images , vidéo et film de Bretagne, carte postale Vidéo de bretagne, vidéo de tourisme en Bretagne

guide touristique de la Bretagne en images,

Votre vidéo pour le Web...
pub-baladin-web
Connexion



Recherche
Accueil Vidéos de Bretagne vidéos pêche en Mer Pêcheurs de thons

Pêcheurs de thons

peche-de-thons-senne-tangon-video-film-breton-bretagne-tradition-peche

thons-300

DVD vidéo pêche du thon tangon et senne tourisme en Bretagne.
Image, Film, Documentaire, tourisme et vidéo. 

      

Réalisation André ESPERN
Bateau : Si tous les gars
Pêcheur Gilles GUEGUEN
Restaurant Chez Erwan à Quimper : recette du tournedos de thon

Achetez ce DVD chez notre partenaire videos.fr

Achetez ce DVD chez notre partenaire

videos.fr

 

 

 

 

 

Le thon germon, " Thunus allalunga ", ou thon blanc, fréquente les eaux du Golfe de Gascogne du printemps à l'automne. Le thon germon, ce poisson à l'allure de mousquetaire n'est pas n'importe qui ! Bourré de qualités nutritionnelles, fin et racé comme une flèche sous-marine, c'est un grand voyageur, un animal à chair blanche au goût incomparable, un bloc de protéines pures.
Le germon mène une vie très active. La ponte des adultes a lieu d'avril à septembre en plein océan, dans une vaste zone située entre les îles Canaries et l'arc des Caraïbes. Sur les trois millions d'oeufs pondus par la femelle au large des Antilles, seul un petit nombre parviendra à survivre. Les jeunes migreront vers l'Atlantique où on les retrouvera vers l'âge de 2 ans, surtout du côté des Açores. Ils profiteront de l'été pour s'engager dans le golfe de Gascogne et l'Irlande mais prendront leurs quartiers d'hiver au large de l'île de Madère ou de Punta Delgada.
Après une période peu connue de leur vie ( on n'a jamais vu de germon de moins de 40cm ) on les voit apparaître dans les captures de surface au large des Açores et au large de la Floride en fin de printemps. Devenu adulte vers sa cinquième année, il rejoint les Antilles pour la reproduction. Il mesure alors 85 cm environ et il va changer son cycle de migration afin de gagner les zones de ponte et d'hivernage des individus adultes.
Sa taille maximale est de 115 cm pour une trentaine de kilos, sa longévité de 10 à 12 ans. Durant le séjour dans l'Atlantique, où l'on fait les meilleures captures, il pèse de 2 à 3 kilos. On l'appelle " bonite ", un détournement du nom espagnol bonitos. La chair du germon est blanche et ferme.
La pêche traditionnelle du thon germon est, depuis le début du 20ème siècle (alors sur des thoniers à voile), pratiquée aux lignes à tangons, des perches de bois relevables tendues sur les flancs du navire. Traînant de multiples hameçons équipés de leurres, les tangons permettent de traverser les bancs de thon et d'assurer un maximum de captures.
Malgré l'électronique, l'observation visuelle demeure un des atouts des pêcheurs qui repèrent la présence des poissons sous les " chasses " des oiseaux de mer.
La pêche à la canne de bambou a aussi été à l'honneur durant des années. Elle était celle de " l'appât vivant ", un procédé consistant à capturer préalablement des sardines et des anchois au filet. Conservés vivants dans les viviers à bord (d'où le nom de cette technique) les poissons étaient lancés par poignées à proximité des " mattes " de thons. Immanquablement attirés par des leurres de fils de Nylon colorés fixés sur un gros hameçon double, déchaînés par la brillance de ce qu'ils croyaient être des écailles, les germons mordaient alors dans tout ce qui brillait. Ce type de pêche n'est plus pratiqué aujourd'hui par les pêcheurs bretons (les Espagnols y sont demeurés fidèles et ce n'est pas la moindre des raisons des affrontements franco-ibériques).
Il y a une trentaine d'années environ les thoniers ont adapté la technique du filet à la pêche du germon. On a ainsi assisté à une progression considérable des captures, les fileyeurs étant capables de ramener dans le même trois à quatre plus de tonnage qu'un navire classique. Depuis l'interdiction du filet, certains ports connaissent d'ailleurs des situations dramatiques de reconversion.
Aujourd'hui les tangons sont toujours à l'honneur, mais la remise en question de la pêche au filet a conduit les marins à la conception de lignes de traîne spécifiques. Les avantages d'un thon capturé à la ligne sont nombreux : pêché, assommé, vidé, le germon ne subit pas le stress et l'asphyxie des animaux capturés au filet. Son temps de séjour dans l'eau est bref et sa chair conserve ses qualités naturelles de fermeté.
Il y a 20 ans on prenait environ 60 000 tonnes de thon germon par an. Un chiffre qui a aujourd'hui énormément chuté. En retrouvant une certaine stabilité grâce à la réglementation des captures et à la gestion du stock, le germon demeure une valeur sûre de la pêche.

Recette: Le tournedos de thon

 

 

 

Les derniers titres